A nos amis bienfaiteurs

Sainte Marguerite-Marie

Messe au Sanctuaire Notre-Dame de Bon-Secours

Ce samedi 21 octobre 2023 à 8h30
La journée s’annonce belle. C’est aujourd’hui la fête de sainte Marguerite-Marie Alacoque.

Pour tous ceux d’entre vous qui ne la connaissent pas encore, il s’agit d’une sainte qui a vécu au 17e siècle. Elle est à l’origine du culte au Sacré-Cœur de Jésus, c’est dire si elle a ouvert de nouveaux chemins à notre foi.

La jeune Marguerite entend parler des vœux religieux alors qu’elle n’a que cinq ans et qu’elle se trouver chez sa marraine.

A l’insu de tous, elle fait alors sa première consécration à la messe en disant ces mots : « Ô mon Dieu, je vous consacre ma pureté et vous fais vœu de perpétuelle chasteté. »

Dès son adolescence, elle reçoit les premières visions de Jésus-Christ et ne s’en étonne pas car elle croit que d’autres reçoivent aussi ces visions.

A 24 ans, elle entre au monastère de la Visitation puis prononce ses vœux perpétuels.

Peu après son entrée au monastère, elle reçoit plusieurs apparitions du Christ. La plus célèbre d’entre elle est celle de juin 1675 au cours de laquelle Notre-Seigneur lui montre Son Cœur.

Le 17 juin 1689, Jésus-Christ demande au roi de France Louis XIV la consécration de la France à Son Sacré-Cœur.

Or, cette demande est restée lettre morte. Certains auteurs ont observé que c’est précisément cent ans plus tard, soit le 17 juin 1789 que le Tiers Etat se proclame Assemblée Nationale, créant ainsi la rupture avec la France de Clovis.

Pour ce qui est de la demande de répandre la dévotion à Son Divin Cœur, sainte Marguerite-Marie reçoit l’aide du père Claude La Colombière.

Elle fait connaître la dévotion au Sacré-Cœur. La pratique des neuf premiers vendredis du mois (comprenez le 1er vendredi du mois, neufs mois consécutifs) se développe. Celle-ci vient de la promesse suivante du Christ :
« Je te promets dans l’excessive miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis du mois, neuf mois consécutifs, la grâce de la pénitence finale, ne mourant point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les sacrements, mon divin Cœur se rendant leur asile assuré à ce dernier moment. »
De ces apparitions, il ressort également que Notre-Seigneur a fait douze promesses essentielles :
1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires à leur état.

2. Je mettrai la paix dans leurs familles.

3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.

4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à leur mort.

5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.

6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source de l’océan infini de la miséricorde.

7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.

8. Les âmes ferventes s’élèveront rapidement à une grande perfection.

9. Je bénirai moi-même les maisons où l’image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée.

10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.

11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon Cœur, où il ne sera jamais effacé.

12. Je te promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis du mois, neuf fois de suite, la grâce de la persévérance finale, qu’ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir leurs Sacrements, et que mon divin Cœur se rendra leur asile assuré à cette dernière heure.
Vous le voyez, que de belles promesses Jésus-Christ a-t-il fait pour nous ! Nous avons désormais notre libre arbitre pour agir et prendre le chemin qui mène au Sacré-Cœur de Jésus.
Si vous voulez profiter de cette occasion pour prier, nous ne pouvons que vous en féliciter. Une messe sera justement célébrée dans le sanctuaire Notre-Dame de Bon-Secours, alors ne la loupez pas.

Pour cela, appelez dès maintenant notre secrétariat qui prendra en note votre demande d’inscription pour cette messe. Vos intentions seront alors incluses dans la messe de ce samedi matin.
J’attends votre appel ! Je vous rappelle notre numéro un peu plus bas…

En union de prières.



Secrétariat donateurs
Sanctuaire Notre Dame de Bon Secours

08 00 947 955

P.S. : Vous ne pouvez pas nous appeler ? C’est dommage ! Il vous reste quand même la possibilité d’allumer un cierge en vous rendant sur le site :
J’allume une bougie à la basilique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *