A nos amis bienfaiteurs

Notre-Dame du Bon Succès

Nous souhaitons aujourd’hui vous parler d’une apparition mariale qui eut lieu le 2 février 1594 à Quito, dans l’Equateur.

C’est la première d’une série d’apparitions qui interviendront au couvent de l’Immaculée Conception, auprès de Mère Marianna.

Ce matin-là, Mère Marianna priait avec ferveur Jésus et Marie pour le soulagement de nombreuses difficultés auxquelles le couvent avait été confronté. Au cours de cette prière, elle entendit une voix douce prononcer son nom. Se levant, elle aperçut la Vierge Marie tenant l’Enfant Jésus :
« Je suis Marie du Bon Succès, la Reine du Ciel et de la Terre […]
Satan va commencer à essayer de détruire cette œuvre de Dieu … Mais il ne réussira pas, parce que je suis la Reine de Victoires et la Mère du Bon Succès, et c’est sous cette invocation que je désire être connue à travers tous les temps … »
Lors d’une autre apparition, le 16 janvier 1599, Notre Dame demande qu’une statue à Son effigie, telle qu’elle était apparue la première fois, soit sculptée :
« Quand les tribulations de l’esprit et les souffrances du corps les opprimeront et qu’ils sembleront se noyer dans une mer sans fond, laissez-les contempler mon image sainte, qui sera pour eux une étoile pour les naufragés. Je serai toujours là, prête à écouter leurs lamentations et à calmer leurs pleurs. Dites-leur qu’ils doivent toujours avoir recours à leur Mère avec foi et amour … »
Puis, le 21 janvier 1610, Mère Marianna fut visitée par les Archanges saint Michel, saint Gabriel et saint Raphaël, avant que Notre Dame lui apparaisse de nouveau, avec de nombreuses prédictions sur l’avenir. Evoquant le XIX et XXe siècles, profanés par la corruption, avec des attaques de Satan contre la foi (moqueries, oppression, mépris, persécutions, dépravations au sein des serviteurs de Dieu) et une vague de péchés qui fera la conquête d’âmes innocentes.
Le 2 février 1634, jour de la fête de la Purification de la Vierge Marie, mère Marianna priait devant le tabernacle pour elle et son couvent. Notre Dame lui apparue alors et lui précisa les 5 prophéties évoquées lors de Sa dernière venue :
– Diverses hérésies, corrompant les mœurs et éteignant la lumière de la foi. Martyr pour les âmes tentant de préserver la foi et les vertus, qui devront faire preuve d’une grande volonté, de courage et de confiance en Dieu pour restaurer ce qui sera perdu.
– Beaucoup de vocations périront, beaucoup d’injustices et de fausses charités.
– Impureté partout, touchant de nombreuses âmes. La virginité sera menacée mais il y aura toujours de bonnes âmes pour résister.
– Assaut sur l’innocence de l’enfance et corruption de son éducation, avec de nombreuses vocations sacerdotales perdues.
Guerre lancée contre ceux qui travailleront pour le salut des âmes.
« […] tous les vices entreront et attireront à leur tour chaque type de châtiment, comme les épidémies, les famines, les combats internes et externes, des litiges avec d’autres nations, et de l’apostasie, la cause de la perdition de plusieurs âmes si chères à Jésus-Christ et à moi
Afin de dissiper ce nuage noir qui empêche l’Eglise de jouir de la journée claire de la liberté, il y aura une guerre redoutable et effroyable, qui verra le sang des compatriotes et des étrangers, de prêtres séculiers et réguliers, et des religieux. […]
Cela marquera donc l’arrivée de mon heure, quand, d’une façon merveilleuse, je détrônerai le fier et maudit Satan, je le piétinerai sous mes pieds et l’entraverai dans l’abîme infernal. Ainsi, l’Église et le pays seront enfin libres de sa cruelle tyrannie.
»
– Laxisme et négligence de ceux qui possèdent les richesses, indifférence de la population, laissant l’esprit du mal se propager.
« Hélas ! ma fille choisie ! S’il t’était donné de vivre à cette époque ténébreuse, tu mourrais de chagrin de voir que tout ce que je t’ai révélé ici a eu lieu. Mais mon Très Saint Fils et moi avons un très grand amour pour cette terre, notre héritage, que nous désirons, même maintenant, l’application de vos sacrifices et vos prières afin de raccourcir la durée d’une telle terrible catastrophe ! »
Face à ces visions de malheur, Mère Marianna s’effondra, comme morte, et ne revint à elle que deux jours plus tard.

Lors de Sa dernière apparition, le 8 décembre 1634, jour de la fête de l’Immaculée Conception, Notre Dame, accompagnée des Archanges, conclut que l’invocation sous son vocable « du Bon Succès » sera « source de prodiges dans les sphères spirituelles ainsi que dans les sphères temporelles, parce que c’est la volonté de Dieu de réserver cette invocation et cette connaissance de votre vie pour ce siècle, lorsque la corruption des attitudes et des comportements sera presque générale et la précieuse lumière de la foi éteinte … »

Mère Marianna décéda en janvier 1635, comme lui avait prédit la Vierge Marie lors de son apparition de février 1634.

Les prophéties de Notre Dame se sont réalisées au courant des XIX et XXe siècles, et trouvent encore davantage d’écho dans notre XXIe siècle, ravagé par toutes sortes d’hérésies, de conflits et de perditions.

Le message de Notre Dame pour la pénitence, la réparation et le salut des âmes est d’autant plus fort !

Alors, priez !

Vous pouvez nous contacter au 08 00 947 955, afin de participer à notre messe de samedi matin. Priez Notre Dame du Bon Succès, afin que le monde retrouve la raison et la vertu !  C’est urgent !

En union de prières.



Secrétariat donateurs
Basilique Notre Dame de Bon Secours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *