A nos amis bienfaiteurs

4e Mystère Joyeux

La Basilique de Notre Dame de Bon Secours de Saint Avold souhaite continuer de partager avec vous un moment de méditation, de prières et de dévotion envers la Très Sainte Vierge Marie.

Après le troisième mystère de la Naissance de Jésus, la quatrième étape de ce voyage spirituel nous conduit vers le mystère de la Présentation de Jésus au Temple.

Ce mystère célèbre le jour où les parents de Jésus, Joseph et Marie, vinrent présenter leur Enfant au temple comme le veut la loi de Moïse. Il prit alors le nom de Jésus que l’ange lui avait donné avant sa conception.

Selon cette Loi : « Tout premier né de sexe masculin sera consacré au Seigneur », donc consacré à Dieu. 

Joseph et Marie venaient aussi offrir le sacrifice traditionnel : un couple de colombes ou de tourterelles.

Le moment où ils sont entrés dans le Temple est un évènement tout particulièrement important.

Un vieil homme nommé Syméon habitait à Jérusalem. Cet homme était juste et religieux et il attendait la consolation d’Israël et l’Esprit Saint l’accompagnait. Il était justement présent dans le Temple en même temps que la Sainte Famille.

Il reçut l’enfant dans ses bras et bénit Dieu en disant ces paroles :
« Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. »
Joseph et Marie étaient très surpris vous vous en doutez de ce que cet homme disait de leur Fils.

Syméon bénit les parents de Jésus, puis s’adressant à Marie, il lui dit :
« Voici que cet enfant provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de contradiction – et toi, ton âme sera traversée d’un glaive – : ainsi seront dévoilées les pensées qui viennent du cœur d’un grand nombre. »
Dans le Temple, ce jour-là, se trouvait aussi Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Cette femme était veuve et passait sa vie en prières et en jeûne.

Elle se mit à louer Dieu et à parler de l’Enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.

Lorsque Joseph et Marie ont terminé ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.

Ils voyaient l’Enfant grandir et se fortifier. Il était plein de sagesse et la grâce de Dieu était en Lui.

Je vous invite à présent à réciter lentement : 1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie (en méditant le mystère), 1 Gloire au Père.

Le fruit de ce mystère est la stimulation de la pureté et de l’obéissance.

Nous vous rappelons que les Mystères Joyeux sont traditionnellement à méditer les lundis et samedis de la semaine. Ils sont dits joyeux car ils évoquent le mystère de l’incarnation et la joie qu’il apporte à tous : Dieu s’est fait homme et Il a vécu, grandi et appris au milieu de nous.

Passez une belle et sainte journée en compagnie de Notre Mère du Ciel et de Notre Seigneur.

En union de prières.



Secrétariat donateurs
Basilique Notre Dame de Bon Secours

P.S. : Vous trouverez un petit peu plus bas un bouton qui vous permettra d’allumer un cierge pour confier toutes vos intentions de prières à Notre-Dame de Bon-Secours.
J’allume une bougie à la basilique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *